Formation sur les violences conjugales

Victimes et Auteurs

 

Formation sur les violences conjugales : auteurs et victimes (89€)

Description de la formation :

Cette formation a pour objectif premier de décrire, expliquer et définir le terme de « Violences conjugales ». Les vidéos s’appuient sur des textes de lois (Belgique et France) pour définir « la violence ».  C.Herbert s’appuie sur des études de l’ENFEEV, l’INSEE ou encore l’OND pour présenter les statistiques des personnes violentées, les prévalences dans la société occidentale, les statistiques des homicides dûs à ces violences et les conséquences engendrées (plaintes, peines).

A travers deux études de cas (1) Claire et Simon et (2) Madame R, C.Herbert présente les réactions, les symptômes et les conséquences des violences conjugales afin d’apporter « l’avis du psychologue ». Ces études de cas permettent d’évoquer les questions importantes à poser lors de l’anamnèse avec le patient (Pour quelles raisons le patient vient il ? Quels sont les faits? Depuis quand?…).

Christophe Herbert évoque les spécificités de la thérapie (ce qu’il faut travailler) comme l’estime de soi, les conséquences tenaces du dénigrement, les limites, la représentation Homme/Femme, etc.

Dans une vidéo sur « les groupes de paroles » il évoque, à travers son expérience, les avantages et les limites des groupes de parole. Il présente un programme de thématiques de séances sur lesquelles il s’est basé pour orienter les discussions du groupe. Les violences dans le couple n’étant pas spécifiques à une tranche d’âge : il présente aussi brièvement les violences qui existent à l’intérieur des couples d’adolescents ou dans des couples âgés. Cette formation explique les raisons qui inhibent la victime à porter plainte (peur, honte…).

C.Herbert aborde l’accompagnement de la victime tout au long de sa démarche si celle-ci décide de porter plainte (avant le procès, pendant et après). Il commente les peurs que la victime peut avoir lors du procès (peur du regard, peur de passer pour une folle…)

La formation accordera un temps sur les enfants qui sont, malgré eux, témoins des violences voire même victimes aussi. C.Herbert développe les troubles du comportement qui peuvent être observés chez ces enfants (énurésie, culpabilité, dépression, TSPT...).

Une partie importante sera consacrée aux profils des agresseurs : les profils rigides, ceux ayant une faille narcissique, ceux ayant une angoisse forte d’être abandonnés etc. Il sera aussi abordé l’influence de l’éducation parentale sur la vie adulte de l’agresseur : a-t-il été victime de violence? Témoin? La violence était elle tolérée?

La dernière vidéo présentera quelques pistes thérapeutiques pour les personnes ayant commis des violences. Enfin, la formation propose aux professionnels un article et un rapport sur les violences conjugales ainsi que des vidéos de campagnes de prévention.

  

Objectifs pédagogiques de la formation: 

1. Définir les « violences conjugales » en s’appuyant sur des lois (Belgique, France). Permettre de comprendre que le terme « violence » ne s’arrête pas qu’aux violences physiques mais comprend aussi les violences sexuelles, psychiques, économiques et verbales.

2. Présenter des études et des rapports basés sur les violences conjugales. Présenter les statistiques et expliquer le terme « violence de genre ».

3. Décrire le « cycle de la violence » : (1) agression (2) justification (3) lune de miel (4) tension de l’agresseur. Prendre conscience de l’inversion des rôles qui se produit : l’agresseur se croit victime et la victime culpabilise en se croyant fautive, coupable.

4. Aborder les objectifs du groupe de parole. Comprendre l’intérêt de cet outil mais aussi les limites. Présenter les différences entre les entretiens individuels et les entretiens en groupe. Proposition d’un programme en 10 séances d’un groupe de parole centré sur les violences conjugales.

5. Évoquer les raisons qui inhibent les victimes à porter plaintes (peur, dépendance, menaces, isolement, moyens, honte…)

6. Présenter une piste de réflexion thérapeutique pour les victimes de violences conjugales mais aussi pour les auteurs de ces violences.

 

Plan de la formation et supports pédagogiques :

Cette formation de 5h40 se compose en plusieurs parties : 9 vidéos explicatives illustrées d'un diaporama + 1 article à télécharger + 1 vidéo de prévention Belge + 4 vidéos de prévention Française + 1 lien vers un site internet sur les violences + 1 rapport téléchargeable 

 

I) Les parties présentant des vidéos explicatives :

Présentation, Définitions

Prévalences des violences conjugales

Que dit la Loi en Belgique

Que dit la Loi en France

Les différents types de violences conjugales

L'emprise, Étude de cas et éléments de prise en charge psychothérapeutique

Groupe de parole pour victimes de violences conjugales

Profils des auteurs de violences conjugales

Exemples de mesures pouvant être proposées aux auteurs de violences conjugales

II) Article associé :

Article du Journal International de Victimologie

III) Données complémentaires (médias, campagnes de prévention & Rapport de Coutenceau)

Fred et Marie

Tom et Léna

Protection sur ordonnance

Elisa

Anna

stop-violences-femmes.gouv.fr

IV) Le test

Enfin, nous proposons un test de type QCM

Formations

Notions vues dans la formation

- Le mécanisme des violences conjugales

- Les différentes violences (physiques, sexuelles, économiques, …)

- Les enfants dans les violences conjugales

- Accompagnement psychologique avant, pendant et après si procédure pénale 

- Les auteurs de violences conjugales

- Groupe de paroles pour les victimes de violences conjugales

- Groupe de paroles pour les auteurs de violences conjugales

- Éléments de psychothérapie individuelle avec les victimes de violences conjugales

- Études de cas (victimes et auteurs)

 

Pour qui ?

Cette formation est réservée aux professionnels (ex: psychologues, psychothérapeutes, psychanalystes, psychiatres, sexologues, infirmier(e)s psy, etc.) et étudiants dans une discipline comme la psychologie, la psychiatrie, etc. Autres sur demande à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour s'inscrire et avoir accès au cours en ligne

1) Inscription à l'espace personnel de formation et paiement des frais d'inscription (facture disponible)

2) Vous aurez accès au cours (lecture de vidéos et documents à télécharger) dans votre espace personnel de formation.

Vous pouvez compléter le cours en plusieurs fois. Une fois que l'inscription est faite, l'accès au cours commence quand vous le souhaitez. Vous n'avez aucune limite de temps pour terminer la formation. Vous pouvez contacter le formateur pour poser des questions.

3) Répondez au test de validation des connaissances acquises

(un minimum de 70% de bonnes réponses est demandé pour obtenir une attestation nominative de suivi de la formation; nombre d’essais illimité. Le but est que vous réussissiez le test par l'acquisition de vos nouvelles connaissances).

4) Téléchargement de l'attestation nominative à l'en-tête de FormationsPsy comme quoi vous avez suivi et réussi la formation.

 Formations

 

Références bibliographiques du Journal des Psychologues (www.JDPsychologues.fr)  

Regard sur une enquête réalisée en maternité et au service d'accueil des urgences du CHU de Nancy. L'objectif ? Conseiller les femmes victimes de violences conjugales, les orienter vers les professionnels susceptibles de les aider, suppose de les connaître. Ou plutôt qu'elles se fassent connaître ce qui est loin d'être évident quand on connaît leur réticence à (s') exprimer.

Par ailleurs, sur le plan pénal, si les violences conjugales font aujourd’hui l’objet de plus en plus de condamnations, il n’en demeure pas moins qu’il reste encore beaucoup à faire en matière de prise en charge thérapeutique pour les différents membres de la famille, que ce soient la victime, les enfants du couple, ou encore l’auteur des violences lui-même. Sans parler de l’idée d’une prise en charge thérapeutique de la relation violente en tant que telle. Mettre en place un dispositif de prise en charge nécessite de fédérer l’ensemble des partenaires concernés, y compris et surtout l’institution judiciaire. Ce que nous propose Michel Delage  - Psychiatre, thérapeute familial et auteur de La résilience familiale (2008)

La formation Violences conjugales présente des retours sur les groupes de paroles. Cet article, extrait du Journal des psychologues n°329, rappelle que, dans le cadre de poursuites pénales liées à des agressions entre conjoints, la loi prévoit des "stages de responsabilisation" destinés aux auteurs de ces violences afin de prévenir les récidives. S'il représente, de fait, une injonction, ce type de dispositif pose un espace de dialogue qui permet l'adhésion des participants, voire des prises de conscience.

Enfin Lydie Fayolle (psychologue clinicienne, Membre du Centre d'Etudes et de recherches cliniques Drôme-Ardèche) nous présente sa recommandation quant à la prise en charge des auteurs de violence conjugale.

 

Les autres formations qui peuvent vous intéresser... 

...dans le même thème :  Le pervers narcissique et son complice ; Harcèlement et violences psychologiques ; L'expertise psychologique judiciaire ; Mémoire et trauma

...par le même formateur : Le stress ; Stress post-traumatique et deuil compliqué ; Facteur de risque du stress post-traumatique ; Internet et santé mentale

 

Tarif : 89€

INSCRIPTION

Formateur

  • Christophe Herbert

    Christophe Herbert

    Psychologue

    Psychologue spécialisé dans le suivi psychothérapeutique des victimes à Paris (jusqu'en 2006) puis à Montréal (Québec, Canada) ; Co-Directeur, Regroupement Stratégique Inter-universitaire TIC & Santé, RRSPQ; Directeur du Journal International de Victimologie ;Directeur, H4 Éditions, Inc.; Christophe Herbert a animé des groupes de parole pour victimes de violences conjugales en France (Versailles, France) et a été l'un des premiers professionnels à co-animer des groupes de parole pour auteurs de violences conjugales sous main de Justice (Cergy-Pontoise, France). C'est dans ce cadre que Christophe Herbert a été entendu comme expert lors du rapport pour le ministère de la Justice concernant les violences conjugales. Christophe Herbert a écrit des articles sur le sujet et demeure psychothérapeute pour les victimes de violences conjugales à Montréal (Québec, Canada).

Informations